Des vacances halals en Islam 

Des vacances halals en Islam 

 

Après une année harassante, à travailler, à s’occuper des enfants et des tâches domestiques. Il est tout à fait normal de ressentir une envie irrépressible de décompresser, de recharger ces batteries et le meilleur moyen est de partir en vacances ! Mais en tant que musulman il y a quelques notions à maîtriser !

Qu’est-ce que des vacances halals en islam ?

Le mot « halal » est utilisé à tout va dans les médias. Les non-musulmans imaginent que ce terme désigne uniquement la façon dont nous sacrifions les animaux, pour pouvoir en consommer. Juste pour info les musulmans égorgent les animaux et les laissent se vider de leur sang pour éviter d’avoir des effets délétères sur leur santé. En effet les bestiaux qui ne sont pas vidés de leur sang, sont remplis de ce que l’on appelle l’acide urique. L’acide urique est normalement éliminé par voie naturelle. Si l’acide urique reste dans le sang, il s’accumule dans les tissus. La consommation d’une viande non-halal peut donc causer la goutte ou des calculs rénaux.  Cette viande est susceptible de vous faire contracter de nombreuses maladies d’où l’intérêt d’en consommer selon nos rites religieux. Aucun des interdits religieux n’est sans fondement en islam. Le mot « halal » signifie « autoriser », « licite ». Ce terme n’est donc pas un mot qui désigne uniquement, les habitudes alimentaires des musulmans. Cette notion régit aussi la vie morale et éthique d’un musulman. En règle générale, l’islam englobe tous les aspects de la vie. Donc des vacances halals désignent un moment qui doit respecter les préceptes de l’islam tout en alliant épanouissement personnel.

 

Qu’est-ce que représente des vacances halals ?

Quelques règles sont à respecter pour être juger en phase avec notre foi. Tout d’abord, la nourriture proposée que ce soit au restaurant ou dans un hôtel doit être halal.  Ensuite la possibilité de manger dans un endroit où on ne sert pas d’alcool. Aussi, c’est avoir accès à un endroit où prier dignement, des installations nécessaires au petite ablution et enfin être dans une ambiance qui reste familiale (pas de présence de discothèque ou de salle de jeu). Dans une démarche plus large, c’est pour les musulmans, la possibilité d’accéder à des lieux non-mixtes ou au moins des lieux où s’habiller de manière pudique est la norme. Mais comme chaque pays à une représentation différente des limites et des besoins des musulmans, on peut distinguer 4 catégories d’établissements : les hôtels dit « hôtel dry » qui ne servent pas d’alcool, les hôtels muslim friendly  qui ne proposent pas d’alcool et qui dispensent des services en adéquation avec les préceptes de l’islam, comme de la nourriture halal, l’indication de la qibla (direction de la Mecque) dans les chambres, qui fournissent des tapis de prières et des corans et qui parfois disposent d’une salle de prière au sein de l’établissement.  La troisième catégorie est toujours un hôtel muslim friendly mais qui aménage des espaces non-mixtes (piscine, plage, hammam…) et la dernière catégorie propose des locations privées avec piscine et sans vis-à-vis. En proposant cette variété de choix, le monde du tourisme s’adapte car chaque musulman n’a pas le même degré de pratique.

 

Dû à la forte croissance de la demande des musulmans, qui ont soifs de découvrir le monde. De nombreux hôtels, restaurants, villages vacances…se sont lancés sur cette vague du tourisme dit halal ou muslim friendly (c’est-à-dire les lieux où les musulmans sont les bienvenues et où leurs besoins sont considérés comme important). En effet, le tourisme halal représente 145 milliards de chiffre d’affaire, et d’ici 5 ans il sera à plus de 200 milliards. Autant dire que les chefs d’entreprises ont tout intérêt de s’intéresser à ce phénomène. Ce qui est actuellement le plus recherché par les touristes musulmans se sont les hôtels qui proposent des plages, piscines non-mixtes mais aussi des plages familiales donc mixtes mais où les gens respectent les croyances des musulmans. Un lieu qui inclue de la nourriture halal, l’absence d’alcool et des activités adaptées. Ce que j’avance peut paraître très communautariste mais ces hôtels restent ouverts aux non-musulmans qui sont libres de choisir ce type de vacances, s’ils le désirent.

 

L’importance du voyage dans le coran

 

De plus le voyage est une forme d’adoration, c’est une chose à laquelle ALLAH(SWT) nous encourage. En effet à plusieurs endroits dans le coran, on retrouve des versets qui nous enjoigne de parcourir le monde à la quête des grâces de notre Seigneur. Cette invitation au voyage est inscrite dans plusieurs versets « Dis : « Parcourez la terre et voyez comment Il a commencé la création. Puis comment Allah crée la génération ultime. Car Allah est Omnipotent ». » (S29/V20). « C’est Lui qui vous a soumis la terre : parcourez donc ses grandes étendues. Mangez de ce qu’Il vous fournit. Vers Lui est la Résurrection. » (S67/V15)

Il y a deux points que j’aimerais éclaircir. J’ai constaté que les invocations durant les voyages étaient délaissées. Alors qu’elles sont censées en faire partie que ce soit avant, pendant ou après le voyage. Je pense que certains musulmans les ignorent ou les négligent.  Les invocations sont supposées être présente au quotidien. Si vous voulez être protéger par ALLAH(SWT) et bénis, il suffit de L’invoquer. Dans le petit livre d’invocation « la citadelle du musulman ». Vous avez toutes les invocations à connaître. Une autre pratique malheureusement négligée (même si vous avez énormément envie de voyager) ! Vous n’êtes pas dispensés de faire la prière de consultation, car il se pourrait que ce voyage soit un bienfait pour vous comme un méfait, mais comme seul ALLAH(SWT) le sait, vous devez impérativement LE consulter. Ceci vaut pour toutes vos affaires en générale (Pas uniquement pour le mariage !!! A bonne entendeur !!!). Les vacances ont une autre dimension, qui est humaine, en effet lorsque vous voyager, vous partez à la rencontre de nouveau individu. Vous créez des liens éphémères ou solides mais dans les deux cas, elles vous marquent aussi bien le cœur que l’esprit. Toute notre vie, nous apprenons des autres et la différence est une richesse à cultiver, car elle donne à la vie une saveur unique. Le verset 13 de la sourate 49 évoque cette idée : « ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur. »

Au sujet de l’éthique d’Ummah trip

Vous direz que je prêche pour ma paroisse, mais Ummah trip s’évertue à allier vacances halals et vacances éthiques, notamment au travers du respect de notre foi mais aussi en pensant que le voyage n’est pas un moment pour oublier ALLAH(SWT). C’est un moyen de se rapprocher d’ALLAH (SWT) et de gagner des hassanettes tout en profitant de ce qu’ALLAH (SWT) a créé. Dans ce cadre, notre agence a tenue à verser 3% de ces gains à un orphelinat thaïlandais. L’orphelinat n’est pas un choix fait au hasard. Vous savez le plus grand handicap d’un individu ne sont pas ces défaillances physiques ou mentales, mais c’est de naître sans parents ou avec des parents incapables. Quand vous n’avez pas vos parents, vous êtes l’être le plus vulnérable du monde. De plus dans notre livre sacré, ALLAH(SWT) souligne l’importance d’être clément et bon avec les orphelins. Ce mot apparaît 23 fois dans le coran. Notre bien aimé Prophète (sws) était orphelin. Les personnes sur cette planète qui mérite le plus l’affection et la compassion sont les orphelins. Le verset 220 de la sourate al-baqara, reflète l’importance du statut d’orphelin dans notre religion : « Et ils t’interrogent au sujet des orphelins. Dis : « leur faire du bien est la meilleure action. »

En bref, passer des vacances halals c’est tout simplement respecter ces croyances et avoir la possibilité de pratiquer sa foi, sans aucune gêne et avec dignité. Les vacances halals englobent une dimension cultuelle, morale et éthique. Car l’islam est associé à la fois à la pratique et au bon comportement. L’un est indissociable de l’autre, si vous les distingués c’est comme une voiture sans moteur, si vous ne pouvez plus la conduire, ce n’est pas une voiture juste une épave.

Comments

Laisser un commentaire